Commentaire n° 24 : Lennox et le raisonnement éthique dans le contexte des droits des animaux

Mon dernier commentaire date d’un certain temps et je comptais en produire d’autres, mais j’ai hélas été très occupé.

J’avais notamment l’intention de faire un podcast à propos de mon article, Souci moral, impulsion morale et argumentation logique dans la défense des droits des animaux, que j’ai publié en mai et qui a reçu un formidable accueil.

Puis hier j’ai appris que, mercredi 11 juillet 2012, le Conseil municipal de Belfast (Irlande du Nord), avait tué Lennox, un chien que l’on prétendait être un pitbull, et dont l’élevage est illégal en Irlande du Nord. Une campagne internationale s’était mise en place pour sauver Lennox, et après qu’il a été tué, des protestations se sont fait entendre en Espagne, aux Etats-Unis, en Serbie et en bien d’autres lieux.

Dès que j’ai appris la nouvelle, j’ai publié l’article L’héritage de Lennox et j’ai décidé que le moment était venu de faire un nouveau Commentaire, car les réactions à l’histoire de Lennox exigeaient que nous songions à étendre notre souci moral aux autres animaux. Selon moi, si la mort de Lennox vous affecte mais que vous n’êtes pas végan, vous ne raisonnez pas de manière claire. Le cas de Lennox fait surgir certaines des questions qui se posaient déjà dans l’affaire Michael Vick.

Dans la première partie du Commentaire, je parle de Lennox. Je discute ensuite du raisonnement éthique dans le contexte de la défense des droits des animaux. Dans la seconde partie, j’aborde le concept de sentience.

J’espère que vous prendrez plaisir à écouter ce 24e Commentaire et qu’il vous aidera à penser l’éthique animale.

J’adresse également mes vifs remerciements à Paola Aldana de Meoño pour avoir dessiné l’avatar du nouveau Commentaire.

**********

Si vous n’êtes pas végan, s’il vous plaît, devenez-le. Le véganisme est entièrement une question de non-violence. C’est d’abord une question de non-violence envers les autres êtres sentients. Mais c’est aussi une question de non-violence envers la planète et envers vous-même.

Le Monde est Végan ! Si vous le voulez.

Gary L. Francione
Professeur, Rutgers University
©2012 Gary L. Francione

Lire