Les éléphants : ils pèsent peut-être plus lourd que les poulets, mais pas d’un point de vue moral

Chers Collègues,

Ce site est hébergé par Godaddy.com. Certains défenseurs des animaux m’ont écrit afin de m’enjoindre à ne plus utiliser Godaddy.com parce que Bob Parsons, son PDG, a tué un éléphant en Afrique.

Je n’approuve certainement pas le massacre des éléphants ; ce que Parsons a fait est terrible.

Et je cherche à changer d’hébergeur.

Mais, franchement, cela n’a rien à voir avec le fait que Parsons ait tiré sur un éléphant.

Je n’ai pas été satisfait des services fournis par Godaddy.com. Le site flanche périodiquement. Souvent, aucune explication n’est donnée, et certains services ne sont pas accessibles. Par conséquent, nous cherchons un autre hébergeur.

Mais je n’arrive pas à comprendre pourquoi l’on pense que le fait que Bob Parsons ait tué un éléphant représente en soi une raison de changer d’hébergeur. Je suis absolument certain que les PDG de la plupart, sinon de tous les autres services d’hébergement, mangent de la viande et consomment des produits d’origine animale. En quoi ce qu’a commis Parsons est-il différent de ce que les autres gens font lorsqu’ils vont dans un magasin acheter de la viande, des produits laitiers ou d’autres produits d’origine animale ?

C’est une question rhétorique. La vérité, c’est qu’il n’y a aucune différence. C’est juste que certains d’entre nous pensent que certains animaux, tels que les éléphants, les baleines ou les bébés phoques, sont « spéciaux » et valent davantage moralement que d’autres. Je ne suis pas d’accord. Il n’y a aucune différence moralement pertinente entre un éléphant et une vache, un cochon, un poulet ou quelque autre nonhumain sentient que nous exploitons.

La réaction du public envers Parsons est similaire à la réaction de ce même public envers Michael Vick, et elle est pareillement absurde. Parsons et Vick ont exploité des animaux « spéciaux » – autrement dit des animaux que nousfétichisons. Mais c’est notre problème, et cela n’a rien à voir avec la valeur morale des animaux concernés.

Maintenant, si quelqu’un connaît un bon hébergeur tenu par un végan, faites-le nous savoir. Sinon, ne tombez pas dans le non-sens qui consiste à croire que certains animaux valent plus que d’autres.

Un éléphant pèse peut-être plus lourd qu’un poulet, mais pas d’un point de vue moral.

Si vous n’êtes pas végan, devenez-le. C’est facile ; c’est meilleur pour votre santé et pour la planète. Mais surtout, c’est, moralement, la bonne chose à faire.

Le monde est végane ! Si vous le voulez.

Gary L. Francione
©2011 Gary L. Francione