De l’importance de l’adoption : tant de Christine à adopter

Chers Collègues :

Il y a quelques semaines, nous avons adopté Christine. C’est une golden retriever de 9 ans qui a été ramenée au refuge local pratiquant l’euthanasie par sa famille humaine, qu’elle « embêtait ». Elle a été adoptée puis reconduite au refuge un jour plus tard par quelqu’un qui a déclaré qu’elle ne s’entendait pas avec les autres chiens de la maison.

Christine

Nous avons adopté Christine parce qu’il est plus difficile de trouver des foyers à des chiens âgés, particulièrement lorsqu’ils ont été ramenés au refuge. Christine est une joie absolue, et du moment où elle est entrée dans notre maison, elle s’est très bien entendue avec nos autres chiens. Elle adore jouer dans la neige, et surmonte lentement mais sûrement la confusion qui est nécessairement la vôtre lorsque vous n’êtes plus dans les lieux où vous avez passé neuf ans de votre vie. Et elle raffole littéralement de sa nourriture végane ! (Mais en toute justice, c’est une golden et elle mangerait même du carton, donc nous regardons nos chiens les plus difficiles comme étant les meilleurs indicateurs du fait que les chiens aiment un bon repas végan.)

Il y a toujours des animaux nonhumains ayant besoin d’un foyer, mais étant donné la crise économique actuelle, beaucoup de gens perdent leurs maisons et de très nombreux refuges sont saturés ou en passe de l’être. Il y a en ce moment tellement d’histoires tristes de ce genre.

Je vous en prie, s’il vous est possible d’adopter un animal sans foyer – un chien, un chat, un oiseau, une souris, un poisson –, quiconque ayant besoin d’une maison, alors faites-le. L’adoption est une forme importante d’activisme ; ces nonhumains se retrouvent dans les pires difficultés à cause de nous. Le moins que nous puissions faire est de prendre soin de quelques-uns d’entre eux.

Et si vous adoptez, souvenez-vous que cela peut demander du temps et des efforts pour que le nouveau membre de la famille s’accoutume et se sente bien dans sa nouvelle famille. Ne laissez pas tomber si le nouveau venu rencontre au début quelques difficultés d’adaptation : c’est normal. Nous avons eu bon nombre de chiens « à problèmes » au cours des ans, et nous avons toujours été capables de venir à bout des difficultés en faisant preuve d’amour, de patience et de compréhension.

Et il est une autre chose que je peux dire avec certitude : tout cet amour nous a été rendu par notre famille canine.

Donc, s’il vous plaît, adoptez si vous pouvez.

Le monde est végane ! Si vous le voulez.

Gary L. Francione
©2010 Gary L. Francione